Periods shaming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Periods shaming

Message  griotte le Dim 9 Nov 2014 - 12:44

Ce topic m'est venu en voyant la VDM suivante et ses commentaires:

Aujourd'hui, j'annonce à une patiente qu'il faudra effectuer une prise de sang pour une analyse. Elle m'a demandé si pour que ce soit plus facile, elle pouvait juste me remettre ses menstruations. VDM
(lien)

Les nombreux commentaires du type "Beurk dégueu !!!" ou "C'est glauque !!!" sont de parfaits exemples d'un aspect peu discuté du sexisme: le periods shaming.
Cette expression signifie littéralement "Humiliation des règles", et consiste à répandre/suivre l'idée selon laquelle les menstruations sont sales, honteuses, malsaines et qu'il est donc de bon ton de ne surtout pas en parler.

Le periods shaming est très ancré dans la société, notamment à cause de certaines religions qui vont jusqu'à interdire aux femmes de rentrer dans les lieux de culte pendant leurs règles (islam, mais il en existe sûrement d'autres). La sexualité pendant les règles est également très mal vue, alors même qu'elle ne pose aucun problème si les partenaires sont sains. On notera au passage que le sang des règles est considéré tabou et dégoûtant, alors que la pornographie regorge de pratiques consistant à recouvrir la femme de sperme (qui est aussi une sécrétion naturelle !).
(Cela dit, ces pratiques ont souvent pour but dans l'imaginaire des machos d'humilier encore la femme, donc on retombe dans du sexisme...mais ce n'est pas le sujet. )

Aux USA, on assiste à une montée de boucliers contre le periods shaming, parfois extrémiste (ex: faire des fêtes extravagantes pour les jeunes filles sans leur demander leur avis). Mais cela a le mérite de questionner ce tabou et de réaffirmer que, non, la femme n'est pas "impure" ou sale quand elle a ses règles ! Y en a marre d'être rabaissées pour X ou Y raison !

Et vous, qu'en pensez vous ?

_________________
Griotte, cerbère officiel du forum !
Le stérilet est le ressort interne de l'amour ♡》(Homer Simpson)
avatar
griotte
Joyeuse croquemitaine

Messages : 2214
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 29
Localisation : HYRULE ! (ou Bordeaux, ça dépend)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Periods shaming

Message  Amethyst le Mer 10 Déc 2014 - 18:14

À la fin de l'adolescence, j'ai vu un documentaire qui parlait d'une peintre qui récupérait son sang menstruel dans une coupe et qui peignait différents paysages avec. Cela m'avait tellement dégoûtée ! Avec le recul, ce n'est pas tant l'utilisation du sang qui me répugnait, que le fait qu'elle utilisait une coupe menstruelle (de voir mon sang dans une serviette ou un tampon me dérangeait, je ne comprenais pas qu'on veuille le voir dans une coupe menstruelle). Ce n'est pas un hasard si j'ai choisi de prendre du Depoprovera pendant 6 ans (19 à 25 ans environ), l'un des effets de cette contraception, hormis les effets secondaires épouvantables que j'ai expérimenté, est qu'ils provoque une aménorrhée complète chez plus de 50% des utilisatrices. Un bonheur que d'être soulagée de ses règles pendant aussi longtemps.

Le jour où j'ai décidé de cesser cette contraception en raison de ses effets secondaires inquiétants, j'étais en colère parce que j'appréhendais le fait de devoir avoir mes règles à nouveau. Non seulement cela me causait d'horribles souffrances, mais en plus j'ai le nez fin. Ah que je détestais l'odeur du sang, ah que je détestais devoir porter des serviettes hygiéniques ultra longues la nuit et malgré tout, avoir du sang jusqu'entre les fesses à mon réveil (et tacher mes draps, souvent) tellement j'ai un flux abondant. J'avais l'impression que j'empestais le sang même si je prenais 3 douches par jour.

Ironiquement, c'est l'utilisation de la coupe menstruelle qui m'a réconciliée avec mes règles. Il a suffi qu'une amie me confie utiliser cette chose pour que je la questionne sur les bienfaits et que je réalise que tout ce qui me répugnait de mes règles pouvait être anéanti par la coupe ... à condition que j'accepte de me salir un peu les mains ( :vice: ). Et honnêtement, aujourd'hui mon sang menstruel ne me répugne plus du tout. Je suis davantage répugnée par une prise de sang que par mes menstruations.

Je ne mentirai pas, j'ai encore du chemin à faire concernant ma génitalité. J'ai encore honte d'aller chez le gynécologue sur une fin de menstruation, cela me gêne de produire des fluides vaginaux et je crains constamment qu'ils dégagent une odeur. Je trouve cela encore ''sale'' malgré une bonne hygiène personnelle et je suis réticente à ce que mon copain me fasse l'amour oral. En fait, je m'en fais par rapport à ce que les autres pensent. Moi toute seule ? Je suis propre, ça ne me dégoûte pas. Moi dénudée devant un gynéco ou devant mon partenaire = suis-je assez propre, est-ce qu'il va être incommodé, est-ce que j'aurais dû me raser ? etc.
avatar
Amethyst

Messages : 1164
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 31
Localisation : Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Periods shaming

Message  Chimère le Jeu 11 Déc 2014 - 12:08

Pour ma part, ça fait un bon moment que j'enchaîne les plaquettes (le genre de truc, tu le fais une fois parce que ça tombe mal... et finalement, tu continues parce que de toute façon, ça ne peut que tomber mal... :olol: ) et je ne m'en porte que mieux (j'ai la chance de très bien supporter la pilule).
Bon clairement, avoir mes règles a toujours été un mauvais moment à passer de mon point de vue : la douleur, ou quand on a pas mal, on ne se sent pas spécialement bien, pas à 100% quoi. Pis la logistique toujours casse-pied aussi.
Bon, j'ai quelques soucis d'entente réciproque avec mon corps et ma "matérialité" et clairement, moins il se manifeste, mieux je me porte (et j'avoue que le principe de la coupe, je ne trouve pas ça particulièrement ragoûtant non plus... Embarassed ).
Et honnêtement... je ne me sens pas moins "femme". D'ailleurs, je ne relie pas spécialement féminité et règles. Pour moi, c'est juste un désagrément inutile (qui ne mènera à rien vu que je ne veux pas d'enfant) que j'évite au maximum...

Quand je les eues la première fois, je me suis dit surtout que c'était le début des problèmes. Pour moi, c'était la fin de l'enfance, de l'insouciance et de la liberté qui va avec, surtout. J'ai surtout été désespérée parce que je ne les attendais pas si tôt, et que ça allait surtout me gâcher la vie.

Je ne considère pas cela comme spécialement honteux en soi, même si ce n'est pas le genre de conversations que j'apprécie d'avoir non plus, mais bon... je n'y mets pas ma féminité, c'est plus quelque chose d'enquiquinant au possible dont je préfère me passer autant que possible.
avatar
Chimère

Messages : 343
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 34
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Periods shaming

Message  Ciano le Lun 15 Déc 2014 - 11:55

Personnellement je déteste les règles, presque autant que la fécondité. Je rêve donc d'en être débarrassée, ce que la stérilisation n'offre hélas pas.
La femme se trimballe une montagne de fardeaux, gentiment offerts par la nature, et l'humain est fait pour s'en libérer, à mon sens.

Quand on souffre, qu'on ne peut pas faire certaines activités, OUI on appelle ça un handicap. Il n'est pas reconnu car ça coûterait trop cher à la sécu et qu'on apporterait trop de considération aux souffrances des femmes. (Les femmes ça souffre et ça se tait voyons ! ...) Mais moi je considère vraiment les règles comme une forme de handicap.
A partir du moment où ça répugne les hommes, pourquoi ne pas en libérer les femmes ? Pourquoi les laisser "sales" ? Quels avantages ? Je ne comprends pas... Ça devrait faire longtemps qu'on devrait en être débarrassées ! Ah mais oui... ça va avec la merveilleuse fécondité alors faut pas y toucher, j'oubliais...  :murg:

Pour le rejet que cela provoque en général, je le comprends assez, car je trouve les règles répugnantes au même titre que l'urine, les excréments, la morve, le vomi, le sperme, la bave... Les sécrétions naturelles, quelles qu'elles soient, me dégoûtent ! L'intérieur du corps et ce qu'il produit est peu ragoutant de mon point de vue x)
Donc comme quelqu'un d'incontinent qui se ferait dessus à côté de moi, ou quelqu'un qui vomirait devant moi après une soirée bien arrosée, je n'aime pas qu'une femme m'expose ses protections... Et je me sens très mal quand j'ai mes règles, diminuée comme un bébé ou une personne âgée, ça fuit, je ne contrôle pas, je subis.
avatar
Ciano

Messages : 1079
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 27
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Periods shaming

Message  griotte le Lun 15 Déc 2014 - 12:57

Il y a une marge entre trouver ça désagréable d'un point de vue personnel, et une institution de la honte qui sévit pour faire culpabiliser les femmes d'avoir leurs règles.

_________________
Griotte, cerbère officiel du forum !
Le stérilet est le ressort interne de l'amour ♡》(Homer Simpson)
avatar
griotte
Joyeuse croquemitaine

Messages : 2214
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 29
Localisation : HYRULE ! (ou Bordeaux, ça dépend)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Periods shaming

Message  Ciano le Mer 17 Déc 2014 - 22:21

Je suis d'accord griotte, mais ce que je veux dire c'est que par chez moi (en tout cas) je perçois plus un dégoût, une gêne, plutôt qu'une vraie volonté de faire culpabiliser les femmes !
Aller à la piscine avec une fille qui a ses règles, en ayant peur d'avoir la honte qu'elle ait une fuite et que ça se voit, ça oui je peux le ressentir, comme si un ami urinait dans l'eau et qu'elle changeait de couleur quoi ! La honte du "sale" au sens général, même si naturel.
Je ne ressens pas spécialement de haine. Limite plus de la pitié quoi...

Et quand je vois le bombardement de pubs pour serviettes et tampons qui nous crient de bouger malgré les règles, de déculpabiliser justement, je prends ça comme une grosse hypocrisie, car plutôt que de dire aux femmes "oui les règles c'est chiant débarrassez-vous-en, on peut vous aider" on leur dit que "c’est normal, naturel et qu'il n'y a pas de raison d'avoir honte"... ben oui, vu le pognon qu'ils se font avec les serviettes et les tampons hein !

Je ressens donc la chose différemment de toi et je ne sais pas si je m'exprime assez bien pour qu'on capte mon ressenti ^^'
Après, si une chose m'insupporte c'est le commun "elle est chiante, énervée, donc elle a ses règles" ben non ! J'ai pas besoin de pisser le sang pour être énervée ou chiante, mais effectivement, pisser le sang, c'est chiant et énervant merci ! :rouge:
Et également, c'est totalement anormal qu'on refuse l'accès à certains lieux à des femmes parce qu'elles ont leurs règles effectivement ! Ce n'est pas contagieux donc ou est le problème ? L'idée de souillure évidemment, mais bon pour les religions, même sans les règles la femme c'est sale donc bon... ils ont même pas besoin de ça... :rouge:
avatar
Ciano

Messages : 1079
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 27
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Periods shaming

Message  jadesheppard le Mer 17 Déc 2014 - 22:42

perso je trouve les règles sales , pas dans le sens sale parce que ça viens d'une femme ou de son utérus , mais sale au même titre que l'urine , la bave ou la morve . Mais pourquoi culpabilisé , c'est naturel de les avoirs donc cet aspect là ne m'ennuie pas
avatar
jadesheppard

Messages : 2427
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Periods shaming

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum