Vous et vos règles ...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous et vos règles ...

Message  Amethyst le Jeu 14 Oct 2010 - 20:04

La question peut sembler étrange, mais elle est de circonstance. Je me demandais si la relation que vous entretenez avec vos règles était passive, sereine, agressive, indifférente ...

Je ne cache pas que depuis toujours, je suis en révolte contre mon corps. J'ai l'impression de ne jamais avoir assumé cette partie de ma féminité. Je hais que le fait d'être femme corresponde, presque inévitablement, à la souffrance physique et à l'inconfort périodique des règles. J'ai toujours envié les hommes pour la liberté constante et totale dont ils jouissent en permanence : aucune variation de l'humeur, comme je suis en proie depuis l'adolescence ; aucune souffrance physique et émotive (fatigue, irritabilité, dépression) à tous les mois, réglées comme une horloge ; aucune impression, même en prenant 3 douches par jour, d'avoir une hygiène déficiente. Je n'ai jamais ''apprivoisé'' mes règles, et je me suis toujours révoltées contre elles. Malgré tout, je ne désire pas être un homme pour autant. J'aime être femme, j'aime le flafla et les frivolités que me permettent ma condition de femme. Mais c'est en réaction à ces règles que je décidai, à 19 ans, de troquer la pilule contraceptive pour le dépoprovera, une injection de progestérone 4 fois par an, qui garantissent à plus d'une femme sur 2 l'aménorrhée. Quelle liberté ! Quelle puissance ! J'étais femme sans être esclave de mon utérus, à bas les contraintes !

J'ai payé un lourd tribut (absence totale de libido depuis bientôt 7 ans, épisodes dépressifs récurrents, douleurs articulaires et migraines à répétition). Mais tout cela ne me dérangeait pas, lorsque je pensais que je vivais sans mes règles. Mon choix, en juin 2010, de revenir à la pilule (en continu, cela dit), était davantage motivé par la pitié que j'éprouvais pour mon conjoint de devoir subir les affres de mon absence de libido. Un épuisement professionnel m'a aussi permis de réfléchir à mes limites : la dépression n'aurait-elle pas été aggravée par le dépoprovera ? C'était pourtant l'un des symptômes potentiels (et assez répandus)...

Me voilà trois mois plus tard, à la fin de mes pilules ''en continu'' (pendant 3 mois). Premières règles depuis 7 ans. Je souffre, j'ai la migraine, je suis ballonnée, je suis déprimée, j'enrage. Le fantasme de m'arracher l'utérus avec un aspirateur industriel me revient en tête, lui qui m'avait abandonné depuis 7 ans.

Et puis aujourd'hui, en allant faire des emplettes - c'est fou comme on peut se mettre à penser à quelque chose, soudainement, sans l'avoir vu venir, et se rappeler un moment crucial de sa vie, alors qu'on l'avait enfoui très loin dans notre subconscient ... - j'ai eu une illumination. J'ai enfin compris l'origine de ma révolte. Un souvenir a refait surface.

Depuis que je suis enfant que je ne ressens pas l'envie d'être mère. Cela n'était pas nécessairement assumé comme aujourd'hui, mais c'était là, quelque part. Les bébés ne m'intéressaient pas, je jouais rarement à la maman, mes Barbies n'avaient pas d'enfant ... Ma mère a toujours été très ''ouverte'' par rapport aux choses de la vie. Elle nous avait appris très jeune comment fonctionnait le corps d'une femme. Elle nous avait toujours montré et appris les menstruations, sans complexe. Nous savions à quoi cela ressemblait dans une serviette hygiénique. Et comme toutes les jeunes filles prépubères, j'ai aussi eu très hâte de passer ce stade, en retard sur toutes mes amies, qu'est celui de devenir ''femme'' par ses premières règles. Et puis est venue la souffrance, héritage génétique de ma mère, qui a souffert le martyr tous les mois avant d'avoir son premier enfant.

Ce matin, comme ça, m'est revenue en tête une conversation que nous avions eue lorsque j'ai eu mes premières règles à 13 ans.

- As-tu aussi mal lorsque tu es menstruée, maman ?
- Avant de t'avoir, oui, j'avais très mal. Après mon accouchement, les douleurs ont pratiquement disparu.
- Comment faisais-tu pour endurer tout cela aussi longtemps (ma mère m'a eue à 30 ans) ?

Voyez-la venir, la phrase qui tue (mais que ma mère m'avait dite simplement pour être positive) :
- Chaque fois que j'avais mal au ventre pendant mes règles, je m'efforçais de me rappeler que c'était un cadeau que d'avoir un utérus et des ovaires qui fonctionnent, et grâce auxquels j'aurais un jour des enfants.

Le souvenir de cette phrase a ressurgi ce matin en moi, illuminant l'obscurité de ma révolte contre mon corps. Pourquoi n'ai-je jamais accepté mes règles ? Car à mes yeux, elles me sont inutiles. Je ne veux pas d'enfants, je suis donc condamnée, comme elle, à souffrir toute ma vie, tous les mois. Je ne veux pas d'enfant, et le rappel mensuel de ma finalité en tant que femme m'est insupportable. Je ne veux pas d'enfant, et pourtant mon utérus, tous les mois, se moque de moi et me rappelle cruellement sa présence. Cette phrase de ma mère, je n'en avais jamais réalisé l'impact avant aujourd'hui. Ce cadeau, je veux le rendre. Il n'est pas pour moi. Je l'offrirais volontiers à quelqu'un qui désire enfanter, mais ne le peut pas. Toutes ces années, je me suis révoltée contre lui. Et pendant tout le temps ou j'ai vécu l'aménorrhée, j'avais ce que j'avais toujours rêvé d'avoir. La liberté pleine et entière de mon corps ...

Je ne sais pas si cette relation avec mes règles va changer. Je ne sais pas si, en mettant le doigt sur l'origine de notre conflit, nous parviendrons à un traité de paix, mon utérus, mes ovaires et moi. Mais je ne les aime pas. Je n'aime pas sentir qu'ils ont parfois le dessus sur moi.

Suis-je folle, docteur ?

Discutez et aidez-moi à trouver la paix ...


avatar
Amethyst

Messages : 1164
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 31
Localisation : Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Douceur le Jeu 14 Oct 2010 - 20:57

Amethyst a écrit:La question peut sembler étrange, mais elle est de circonstance. Je me demandais si la relation que vous entretenez avec vos règles était passive, sereine, agressive, indifférente ...
J'ai la chance d'avoir une paix royale de ce côté-là : je n'ai jamais eu de douleurs liées à mes règles ou mes ovaires (quand j'ai mal au ventre, c'est toujours une cause digestive).
Et je n'ai pas non plus l'impression d'avoir de variations d'humeur selon la période de mon cycle. En même temps, ça fait 13 ans que je prends la pilule... et la seule chose qui m'embête les rares périodes où je ne l'ai pas prise, c'est un peu d'acné sur la figure (comme avant de la prendre).

Niveau libido, c'est le néant, mais ça ne me dérange pas plus que cela (mon ami - avec qui je suis depuis 7 ans - ne fait pas vraiment d'efforts pour attiser mon désir, et il semble faire avec...)

As-tu déjà entendu d'autres femmes dire que leurs douleurs menstruelles se sont calmées après leur premier enfant ? (je me demande quelle pourrait être la cause biologique qui pourrait expliquer cela)

Edit : j'oubliais... à une époque j'ai bien galéré avec la pilule car au lieu d'avoir des saignements quelques jours par mois, c'était tous les jours... J'en avais marre ! (ces saignements étaient faibles, donc ça ne valait pas le coup de mettre un tampon par exemple - et les protège-slips, je trouve ça plutôt irritant - donc c'était juste un peu de sang pour tâcher mes sous-vêtements...).


Dernière édition par Douceur le Jeu 14 Oct 2010 - 21:08, édité 1 fois
avatar
Douceur
Impasse généalogique

Messages : 828
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 36
Localisation : Picardie (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Amethyst le Jeu 14 Oct 2010 - 21:06

L'utérus étant un muscle, je suppose qu'après un accouchement, ce muscle devient plus souple ? J'ai cru comprendre que cette même raison avait longtemps été considérée dans la pose de stérilet pour les nullipares, à l'effet que cela pouvait être plus douloureux ou plus compliqué à installer étant donné la dimension de l'utérus (moindre chez les nullipares) et probablement, de son élasticité. Il faudrait que je me renseigne. Je n'ai pas posé la question à d'autres multigestes, je parle généralement davantage aux filles de mon âge, la plupart n'ayant pas encore d'enfants, et la plupart n'ayant pas de maux de ventre aussi dérangeants que les miens ...
avatar
Amethyst

Messages : 1164
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 31
Localisation : Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Amethyst le Jeu 14 Oct 2010 - 21:11

En français je n'ai rien trouvé en ''googlant'' rapidement, mais en anglais, plusieurs sites et forums mentionnent qu'une femme peut avoir des douleurs menstruelles ''moindre'' en vieillissant ou après un accouchement, alors que d'autres mentionnent qu'il est ''commun'' que les femmes n'aient plus de crampes menstruelles après avoir eu des enfants.

Autre exemple:
“Primary menstrual cramps are hereditary,” says Phyllis Frey, A.R.N.P., A nurse practitioner at Bellegrove OB-GYN, Inc., in Bellevue, Washington. “There is no specific cause determined. It just seem that during your period, your uterus cramps up and your sensitivity to that cramping is pretty acute,”she explains.

“Sometimes, primary cramps will lessen after giving birth ,”says Harold Zimmer, M.D., an obstetrician and gynecologist in Bellevue, Washington. “We are not sure why this is , But it could be that stretching out of the cervix during delivery reduces the pulling against it that can occur when that uterus contracts or cramps up,” he adds.


Dernière édition par Amethyst le Jeu 14 Oct 2010 - 21:12, édité 1 fois
avatar
Amethyst

Messages : 1164
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 31
Localisation : Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Douceur le Jeu 14 Oct 2010 - 21:11

Amethyst a écrit:L'utérus étant un muscle, je suppose qu'après un accouchement, ce muscle devient plus souple ?
En fait je ne vois pas trop en quoi la souplesse intervient (concernant les règles)...
Ce qui est douloureux, ce sont les spasmes musculaires non ? (si c'est ça, ce serait plutôt le système nerveux automne qui les contrôle il me semble)
avatar
Douceur
Impasse généalogique

Messages : 828
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 36
Localisation : Picardie (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Amethyst le Jeu 14 Oct 2010 - 21:13

L'utérus se contracte pour se libérer de l'endomètre inutile, je pense ... j'ai toujours cru que c'était ce qui causait les crampes ...

Edit:

le corps de la femme produit des hormones connues sous le nom de prostaglandine, et aident l'utérus à se contracter et à se débarrasser de ses muqueuses. L'utérus doit se contracter pour générer le flux menstruel, et de nombreuses femmes vivent ces contractions douloureusement.

avatar
Amethyst

Messages : 1164
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 31
Localisation : Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Douceur le Jeu 14 Oct 2010 - 21:18

Amethyst a écrit:L'utérus se contracte pour se libérer de l'endomètre inutile, je pense ... j'ai toujours cru que c'était ce qui causait les crampes ...
En fait je ne connais pas trop le côté gynéco, je connais plus le côté digestif : l'intestin se contracte régulièrement pour faire avancer le bol alimentaire, et on ne le sent pas, ce n'est pas douloureux. Comme c'est le même type de muscle que l'utérus (muscles lisses, qui ne sont pas sous le contrôle de la volonté), ça pourrait donc être pareil... Il pourrait se contracter sans que ce soit douloureux.
Après on sait qu'il y a des personnes qui ont une sensibilité plus importante que d'autres (colopathie).
avatar
Douceur
Impasse généalogique

Messages : 828
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 36
Localisation : Picardie (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Douceur le Jeu 14 Oct 2010 - 21:24

Amethyst a écrit:Edit:

le corps de la femme produit des hormones connues sous le nom de prostaglandine, et aident l'utérus à se contracter et à se débarrasser de ses muqueuses. L'utérus doit se contracter pour générer le flux menstruel, et de nombreuses femmes vivent ces contractions douloureusement.
Cela me rappelle qu'il y a quelques temps j'avais fait des recherches de conseils alimentaires pour les femmes souffrant d'endométriose (c'est maladie inflammatoire, où la muqueuse utérine se développe sur d'autres organes, et qui génère des douleurs importantes au moment des règles).
Comme tu parles de "prostaglandines", tout de suite je pense "oméga 6" et "oméga 3" : les prostaglandines sont fabriquées à partir des oméga 6, et une alimentation apportant trop d'oméga 6 et pas assez d'oméga 3 favorise la synthèse des prostaglandines inflammatoires... ça serait une piste à creuser.
avatar
Douceur
Impasse généalogique

Messages : 828
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 36
Localisation : Picardie (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Amethyst le Jeu 14 Oct 2010 - 21:34

Prendre des suppléments de ce genre, autrement dit ?

Je sais que je consomme aussi beaucoup de caféine, ce qui n'aide pas (car cela contribue à ma contriction des muscles). Ceci dit, je n'en ai pas consommé jusqu'à l'âge de 18 ans (pas de café, boisson énergétique ou autres) et de 13 à 18 ans, j'avais de grosses crampes. Je ne pense pas que dans mon cas, il y ait une relation causale entre les deux. Je pencherais du côté de l'hérédité. Ma soeur a commencé à prendre la pilule à 14 ans pour les effets combinés de son acné et de ses douleurs menstruelles.

Oméga 6 : dans quel type de nourriture ? Je sais que je ne consomme pas assez d'oméga-3, mais un excès d'oméga 6, ça je suis perdue. J'espère qu'il n'y en a pas trop dans le café :gneu:
avatar
Amethyst

Messages : 1164
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 31
Localisation : Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Ciano le Ven 15 Oct 2010 - 0:16

Amethyst... Je crois que je te comprends... Quelques points diffèrent, mais sur le fond... la même souffrance :

J'ai toujours pensé, depuis toute petite, que j'étais l'égal de l'homme. Naturellement, trainant beaucoup avec les garçons, étant très bien accepté par eux, jouant tout le temps aux petites voitures, regardant Xena la guerrière avec adoration, je ne savais pas à quel point c'était un fardeau d'être une femme...
Les années ont passées, les garçons ont grandi... ils se sont mis à me détester car c'était la honte de trainer avec moi, j'étais + grosse que les autres, j'étais rousse, j'étais différente... Une sacrée claque... Pourquoi le physique est devenu si important d'un seul coup... Je ne comprenais pas...
Et puis un jour, les règles sont arrivées... et tout s'est vraiment écroulé...
Je m'en souviendrais toujours car ce jour là, je devais aller me baigner chez une copine (j'adore l'eau, j'adore nager, j'allais toutes les semaines à la piscine...) et je n'ai pas pu me baigner... Les règles m'ont privé d'un de mes + grands bonheurs de gamine... Déjà mauvais départ...
Et tout ce sang, ces tâches sur les vêtements, cette sensation de crasse, le comportement des autres qui changent... cette honte, cette privation de liberté, cette punition injustifiée, ce fardeau incroyable et impitoyable... j'en ai pleuré... (en cachette toujours)
les garçons s'amusaient, allaient dans l'eau quand bon leur semblait... moi on essayait de me parler de gynéco et de tampons ! j'étais anéantie...
"mon corps se met en marche ? se sent prêt à avoir un enfant ? quoi mais je ne veux pas d'enfant moi ! je SUIS un enfant ! j'ai 11 ans ! je suce encore mon pouce ! saleté de corps tu m'as trahie !"
voilà le genre de choses qui résonnait dans ma tête... C'est quelque chose que je n'accepterai jamais moi non plus. C'est gore, c'est choquant et c'est INUTILE (comme l'hymen... encore un truc qui sert à rien à part faire souffrir la majorité des femmes...)
Ce qui est dingue, c'est ce décalage entre mon corps et mon âme. Mon corps voulait faire de moi une femme alors que j'étais la petite fille la + éloignée de ces choses là. à 11 ans, des filles qui n'avaient pas leurs règles, se maquillaient, s'habillaient comme des salopes, fumaient et sortaient avec des garçons... moi qui avait des seins, des règles, je jouais encore avec mes lego, je m'habillais n'importe comment et je m'en foutais, je n'avais aucun soutif, je n'imaginais même pas une seule seconde qu'on pouvait sortir avec un garçon à mon âge ! J'étais une enfant ! Et une totale opposition entre mon corps et moi s'est installée. On dit qu'il faut savoir écouter son corps, moi c'est mon corps qui ne m'a pas écouté...

Je ne veux pas être un homme, et je ne veux pas être une femme. Je veux être un simple être humain, qui agit selon ses sentiments et ses valeurs, non selon ses hormones !

Quand j'ai appris qu'il y avait un moyen d'arrêter les règles (le fameux depo provera) je me suis effondrée... de bonheur ! des larmes de joie coulaient sur mon visage, j'avais tellement espéré ce miracle que je n'y croyais plus !
Mais quand je suis allée chez ma gynéco, elle m'a dit que ça n'existait pas, carrément.
Je me suis renseignée toute seule du coup, et quand j'ai vu tous les effets secondaires, j'ai vite déchanté... Je voulais être libre comme un homme, mais là on me bombardait d'effets secondaires... Un fardeau pour un fardeau ? encore une injustice ! saloperie de médecins même pas foutu de faire un truc efficace et sans danger ! ...

Alors je suis restée avec ma pilule, la Carlin 20, pour l'instant je fais avec, car je n'ai pas vraiment d'effets secondaires, et pourvu que ça dure ! Quelques gros maux de tête, et gros maux de ventre, c'est déjà trop pour moi mais quand je vois ce qu'endure certaines, je me dis que je m'en sors bien... Mes seins n'ont pas grossi, j'ai pris un peu de poids, mais je l'ai perdu, mes humeurs, bah, comme quand j'avais mes règles naturelles, et comme quand je ne les avais pas encore, je n'ai pas changé, j'ai toujours été chiante, avec un sale caractère ^^ et ma libido, ben elle a un peu baissé peut-être... mais c'est pas un mal, car mon chéri n'est pas du tout du genre chaud lapin, mais alors pas du tout... mdr et au final ça me va plutôt bien, car il y a des choses dans le sexe qui me choque, qui me gêne, je trouve ça assez sale en fait, assez bestial, primitif... et je me suis rendue compte que je pouvais facilement m'en passer, que ce n'était pas aussi primordial pour le bonheur d'un couple que ce que les médias voulaient me faire croire ! ^^

Voilà, donc je rêve d'être stérile à 200%, sans règles du tout, et sans effets secondaires redoutables, mais pour l'instant ce n'est qu'un rêve...
avatar
Ciano

Messages : 1079
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 27
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Douceur le Ven 15 Oct 2010 - 5:24

Amethyst a écrit:Prendre des suppléments de ce genre, autrement dit ?

Je sais que je consomme aussi beaucoup de caféine, ce qui n'aide pas (car cela contribue à ma contriction des muscles). Ceci dit, je n'en ai pas consommé jusqu'à l'âge de 18 ans (pas de café, boisson énergétique ou autres) et de 13 à 18 ans, j'avais de grosses crampes. Je ne pense pas que dans mon cas, il y ait une relation causale entre les deux. Je pencherais du côté de l'hérédité. Ma soeur a commencé à prendre la pilule à 14 ans pour les effets combinés de son acné et de ses douleurs menstruelles.

Oméga 6 : dans quel type de nourriture ? Je sais que je ne consomme pas assez d'oméga-3, mais un excès d'oméga 6, ça je suis perdue. J'espère qu'il n'y en a pas trop dans le café :gneu:
Bien sûr qu'il y a une part héréditaire, mais on ne peut pas la changer... alors autant essayer d'améliorer un peu l'intensité, dans la mesure du possible.
Les trucs blindés d'oméga 6 sont :
- huile de tournesol, huile de maïs, huile de pépins de raisins (donc à éviter)
- la viande contient aussi un type d'oméga 6 qui favorise l'inflammation (acide arachidonique)

Les oméga 3 se trouvent dans :
- huile de lin, huile de cameline, huile de colza
- graines de lin (mais il faut les moudre sinon on ne les digère pas, par contre, il est préférable de les consommer dans la journée qui suit leur mouture car les oméga 3 sont fragiles)
- poissons gras (sardines, harengs, maquereau, saumon... - pas contre le thon n'est pas vraiment un poisson gras)
- œufs de poules nourries aux graines de lin (les autres œufs apportent surtout des oméga 6 et très peu d'oméga 3)

J'y repense... tu parles de symptômes dépressifs, et certains oméga 3 ont un effet intéressant contre ça : il s'agit de l'EPA (qu'on trouve dans les poissons gras ou sous forme de supplément). http://www.guerir.org/livre-guerir-stress-anxiete-depression-sans-medicament-psychanalyse/acides-gras-omega-3-nos-bonnes-adresses/

Enfin, le café : non pas d'oméga 6 ou d'oméga 3 dans le café.
En revanche le café a tendance à faire fuir le magnésium des cellules, et le magnésium limite les effets du stress, a des effets relaxants sur les muscles, donc à mon avis ce serait intéressant de voir si il diminue les symptômes. Dans les compléments il est souvent associé à la vitamine B6 qui aide à bien l'utiliser.
Nos besoins sont d'au moins 360 mg / jour. Et les sources sont :
- certaines eaux minérales (qui en contiennent plus de 100 mg / L)
- cacao en poudre non sucré (le chocolat noir en contient aussi, mais moins)
- bigorneaux, bulots
- amandes, noisettes
- germe de blé, céréales complètes...

(bon maintenant je peux le dire que mon métier c'est diététicienne lol)
avatar
Douceur
Impasse généalogique

Messages : 828
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 36
Localisation : Picardie (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Douceur le Ven 15 Oct 2010 - 8:11

Ciano a écrit:"mon corps se met en marche ? se sent prêt à avoir un enfant ? quoi mais je ne veux pas d'enfant moi ! je SUIS un enfant ! j'ai 11 ans ! je suce encore mon pouce ! saleté de corps tu m'as trahie !"
En te lisant, je repense au fait qu'on a observé un avancement de l'âge des premières règles... qui pourrait être dû à certains "polluants" de notre environnement, ou de notre alimentation (exemple : on trait les vaches pendant qu'elles sont gestantes, période où leur taux d'hormones est élevé... - On ne faisait pas ça il y a 100 ans - Et jamais on nous a parlé en cours de "connaissance des aliments" de la teneur en hormones du lait, mais il n'y a pas de raison pour qu'il ne passe pas dans notre corps, vu que les hormones de la pilule passent dans le sang comme le font les aliments).
Alors ce n'est peut-être pas ton corps qui est responsable, qui est "contre toi"...
avatar
Douceur
Impasse généalogique

Messages : 828
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 36
Localisation : Picardie (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Invité le Ven 15 Oct 2010 - 8:31

Pour répondre à ta question:

Mes règles je les vis de façon presque indifférente. Je les ai eues très jeune, environ 10-11 ans et c'est ma pédiatre qui m'a expliqué la féminité car ma mère ne savait pas, et j'avais un flux assez important. Pas de douleurs ou si peu, j'ai commencé ma pilule à 14 ou 15 ans suite a une opération de l'ovaire droit (ablation de kyste fonctionnel bénin) sur conseils des gynécos, afin de "controler" les kystes fonctionnels. Mes règles ont été très très douloureuses après l'opération (menstrues 2 jours après l'intervention donc les sutures internes étaient encore bien bien fraiches...) :mur: et durant les 6 mois suivants. Puis hop, de nouveau comme avant, le flux en moins.

Il y a environ 1 an, 1 an et demi, les règles ont commencé a me pourrir la vie. Disons que j'étais sous Minulet, et que je devais calculer pour qu'elles arrivent un dimanche, mon seul jour de repos fixe car les douleurs me terrassaient et j'étais clouée au lit. Du coup j'ai été voir une nouvelle gynéco, qui me donne Qlaira. J'en suis ravie, 3 mois sans douleurs et un flux très léger, mais voilà que le mois passé j'ai de nouveau eu des douleurs.... :pleure:

Je suis anémiée de façon "chronique", je manque aussi de pas mal de trucs genre magnésium, sélénium, vitamines B, etc, je suis "constamment" épuisée (et je sais pas si c'est le manque de quelque chose ou simplement mon HSV1 génital qui m'épuise...). Je pense aller de nouveau voir mon généraliste, pour avoir encore un cocktail de "trucs bons pour moi" et pour faire un dosage de tout ça pour voir ou j'en suis.
Peut être cela a-t-il un lien avec les douleurs des règles... je ne sais pas. Cela dit, je note mes douleurs: avant, avec Minulet j'étais à 14 sur 10. (proche des douleurs post-opératoires-mentruées) Maintenant avec Qlaira je suis a 4 sur 10.

Je ne suis pas en conflit avec mon corps, ni avec mon utérus. Je suis en conflit avec mes kilos en trop................... :pleure:

Douceur, toi qui est dietéticienne, un manque de magnésium, potassium, fer et toute la smala peut il avoir des effets néfastes pour le corps et précisement le système reproducteur? j'entends par la, augmentation des douleurs, maux de tete etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Barbara le Ven 15 Oct 2010 - 9:36

Je vis très bien mes règles car elles sont très peu abondantes et il est rare que j'aie des douleurs (ça m'est arrivée ado d'être pliée en 4 par des crampes épouvantables mais je peux compter ça sur les doigts d'une main). Avec la pilule je n'ai pas de sautes d'humeur même pendant la semaine où je ne la prend pas, et depuis que j'utilise la Diva Cup je pense à mes règles en gros 2 minutes le matin et deux minutes le soir, le temps de la vider/laver/remettre.
Mes règles ne m'ont quasiment jamais embêtée dans mes activités, sportives ou autres. Je ne choisirai pas un moyen du contraception sur le critère qu'il permettrait aussi de supprimer les règles.
avatar
Barbara

Messages : 732
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 40
Localisation : Suisse, Ticino

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Douceur le Ven 15 Oct 2010 - 12:47

Cerise a écrit:Douceur, toi qui est diététicienne, un manque de magnésium, potassium, fer et toute la smala peut il avoir des effets néfastes pour le corps et précisément le système reproducteur? j'entends par la, augmentation des douleurs, maux de tete etc...
Pour donner quelques exemples, un manque de magnésium peut donner des petites contractions musculaires ("la paupière qui saute", ou au niveau de la lèvre), un manque de potassium peut donner de crampes, un manque de fer peut entraîner une anémie (dont les symptômes sont notamment fatigue, pâleur, essoufflement).
ça fait déjà pas mal de symptômes musculaires, et comme l'utérus est un muscle...
avatar
Douceur
Impasse généalogique

Messages : 828
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 36
Localisation : Picardie (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  bfctn1021 le Ven 15 Oct 2010 - 14:43

Moi aussi je vis très mal mes règles. Je trouve cela parfaitement inutile, surtout pour nous qui ne voulons pas d'enfant.
Je souffre beaucoup, chez moi les douleurs sont très fortes. J'ai également des douleurs similaires en milieu de cycle (??).

J'ai essayé plusieurs types de pllules, en continue ou pas et toujours le même effet : menstruations 365 jours par ans (et pas que de petits saignements).

Après la ligature, je demande l'ovario-hystérectomie... :D
avatar
bfctn1021

Messages : 181
Date d'inscription : 23/02/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Invité le Ven 15 Oct 2010 - 14:48

Douceur a écrit:
Cerise a écrit:Douceur, toi qui est diététicienne, un manque de magnésium, potassium, fer et toute la smala peut il avoir des effets néfastes pour le corps et précisément le système reproducteur? j'entends par la, augmentation des douleurs, maux de tete etc...
Pour donner quelques exemples, un manque de magnésium peut donner des petites contractions musculaires ("la paupière qui saute", ou au niveau de la lèvre), un manque de potassium peut donner de crampes, un manque de fer peut entraîner une anémie (dont les symptômes sont notamment fatigue, pâleur, essoufflement).
ça fait déjà pas mal de symptômes musculaires, et comme l'utérus est un muscle...

Ouaou ça me parle ce que tu dis!
la lèvre qui bouge toute seule ça m'arrive, je suis blanche comme un linge et j'ai des "courbatures"... Bon je sens que je vais appeler Dr House pour faire un bilan de tout ça.
Ce matin j'ai été chez la gynéco, par rapport a mon positif à l'herpès 1 génital, et du coup elle va me tester toutes les MST... j'espère qu'il y aura rien de positif, ça m'angoisse. Mon mari a aussi subi un dépistage à l'herpès. Ca va être beau pour le remboursement ... un monsieur qui va chez la gynécologue :olol: :olol:
On a même parlé "stérilisation", et "Essure"... ça donne de l'espoir :sautille:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Juju le Ven 15 Oct 2010 - 15:45

Les règles ne m'ont jamais "handicapé" dans quoi que se soit.

Meme avant de prendre la pilule, je n'avais que peu de douleur.

Meme si je préfèrerais m'en passer (parce que c'est pas toujours pratique) je les vis avec assez d'indifférence.
avatar
Juju
A consommer avec modération

Messages : 1185
Date d'inscription : 03/07/2009
Age : 37
Localisation : Région Parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Amethyst le Ven 15 Oct 2010 - 18:35

bfctn1021 a écrit:J'ai essayé plusieurs types de pllules, en continue ou pas et toujours le même effet : menstruations 365 jours par ans (et pas que de petits saignements).

Tu es allée consultée et tu as des saignements tous les jours ? Ce n'est vraiment pas normal. C'est pour ce type de problème que Dépoprovera a été inventé et l'un des seuls cas ou il est recommandé aux femmes, car il y a une panoplie d'effets secondaires... ce doit être lourd sur le corps de constammer saigner, j'espère vraiment que tu réussiras à obtenir la chirurgie que tu souhaites, car c'est un cas de dysfonctionnement, si tu es menstruée en permanence ...
avatar
Amethyst

Messages : 1164
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 31
Localisation : Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Amethyst le Ven 15 Oct 2010 - 18:38

Ciano :calin: Je me reconnais tellement dans ce que tu décris, comment tu étais à 11 ans. C'est tellement difficile d'assumer cette part de notre ''féminité'' quand elle est aussi contraignante, et qui plus est, qu'elle est inutile en raison de nos choix de vie (de ne pas avoir d'enfant). C'est du gaspillage, aussi.
avatar
Amethyst

Messages : 1164
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 31
Localisation : Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Invité le Ven 15 Oct 2010 - 19:08

C'est bizarre de voir que pour certaines c'est une révolte/un calvaire et pour d'autres c'est juste de l'indifférence...

Quant aux soucis que Bcf dit avoir je trouve ça étrange, c'est un dysfonctionnement.... :gneu: tu as consulté?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Chrysa le Ven 15 Oct 2010 - 19:22

Intéressante question !
Hormis les désagréments qui les accompagnent, ou les précèdent, je les vis plutôt bien. Comme une libération aussi (=>pas de signe de grossesse, dégonflement de la rétention d'eau qui précède...).
J'ai un rapport tout à fait naturel vis à vis de mes menstruations. C'est plus jeune, à l'époque collège, lycée que j'étais embarrassée, je ne savais pas gérer... Maintenant je trouve ça normal, ça ne m'embarrasse pas, elles arrivent et ça ne me perturbe pas.
J'ai aussi dans l'idée que si j'ai mes règles, c'est que tout fonctionne correctement (bien que ça ne serve pas ; mais c'est aussi que je ne suis pas déréglée hormonalement comme à une époque) et ça va.

Ce qui m'embête par contre c'est mon côté hygiéniste qui fait que je ne me sens jamais assez clean durant cette période. (Mais c'est dans la tête. :fou: )
avatar
Chrysa
Childfree convaincue et libre

Messages : 1241
Date d'inscription : 03/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Amethyst le Ven 15 Oct 2010 - 23:47

Cerise a écrit:C'est bizarre de voir que pour certaines c'est une révolte/un calvaire et pour d'autres c'est juste de l'indifférence...

Quant aux soucis que Bcf dit avoir je trouve ça étrange, c'est un dysfonctionnement.... :gneu: tu as consulté?

Effectivement, je me trouve un peu bizarre de réagir aussi fortement à mes règles, mais j'ai pour mon dire qu'en mettant le doigt sur le problème, on amorce souvent un premier pas vers la guérison (ou, à tout le moins, vers une forme d'acceptation). En quelque part, c'est libérateur pour moi d'en parler aussi ouvertement, c'est réconfortant de voir que je ne suis pas la seule dans cette situation, et c'est encourageant de voir qu'on peut bien vivre ses règles, même si on est consciente de l'inutilité de la chose quand on choisit de ne pas avoir d'enfant. Je pense que j'ai espoir, au fond de moi, de parvenir à cette indifférence que manifestent certaines forumeuses, et d'en parler avec franchise est la première étape :jap:
avatar
Amethyst

Messages : 1164
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 31
Localisation : Québec, Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  bfctn1021 le Sam 16 Oct 2010 - 5:57

Amethyst a écrit:
bfctn1021 a écrit:J'ai essayé plusieurs types de pllules, en continue ou pas et toujours le même effet : menstruations 365 jours par ans (et pas que de petits saignements).

Tu es allée consultée et tu as des saignements tous les jours ? Ce n'est vraiment pas normal. C'est pour ce type de problème que Dépoprovera a été inventé et l'un des seuls cas ou il est recommandé aux femmes, car il y a une panoplie d'effets secondaires... ce doit être lourd sur le corps de constammer saigner, j'espère vraiment que tu réussiras à obtenir la chirurgie que tu souhaites, car c'est un cas de dysfonctionnement, si tu es menstruée en permanence ...

Depuis que je suis ligaturée, je ne prends plus la pilule, mais j'espère arrêter les règles, maintenant. :D
avatar
bfctn1021

Messages : 181
Date d'inscription : 23/02/2010
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Roanne le Sam 16 Oct 2010 - 9:44

bfctn : la ligature consiste juste à empêcher les ovules d'être fécondés et de migrer vers l'utérus, non ? Enfin, je veux dire, c'est juste une ligature des trompes ?

Dans ce cas, il n'y a aucune raison que tes règles cessent car ton système hormonale sera toujours en place, avec ses cycles, du coup je suis curieuse : tu comptes arrêter tes règles de quelle façon ? (n'hésite pas à me corriger, j'avoue que je ne connais pas les pratiques de stérilisation)
avatar
Roanne

Messages : 89
Date d'inscription : 25/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos règles ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum